PISCICULTURE QUÉBÉCOISE FAUDRA-T-IL DES INVESTISSEURS ÉTRANGERS ?

 

 

 

 

PISCICULTURE QUÉBÉCOISE

FAUDRA-T-IL DES INVESTISSEURS ÉTRANGERS ?

 

Des millions de dollars sont disponibles à Québec pour le développement de la pisciculture. Toutefois, la plupart des entreprises de ce secteur ne semblent pas intéressées à accroître leur production.

La pisciculture québécoise ne fournit que 8% des besoins du marché intérieur de la table par ailleurs toujours en croissance.

Est-ce à dire qu’il faudra des investisseurs étrangers pour développer le secteur? C’est ce que se demande le Président sortant de la Table filière de l’aquaculture en eau douce du Québec, Normand Roy.

Lionel Levac s’est entretenu avec monsieur Roy à la pisciculture Des Bobines.

– 30 –

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement