CODE DE BONNES PRATIQUES « FREINER L’APPÉTIT DES GRANDS DISTRIBUTEURS »

 

 

 

 

CODE DE BONNES PRATIQUES

« FREINER L’APPÉTIT DES GRANDS DISTRIBUTEURS »

 

Les nouveaux frais qu’imposent constamment les grands distributeurs sont devenus inacceptables et il faut baliser cette pratique qui réduit dangereusement les marges bénéficiaires des agriculteurs et des transformateurs.

Au Conseil de la Transformation Alimentaire du Québec (CTAQ), on estime que plus de 100M$ ne peuvent actuellement être injectés dans la mise à niveau des entreprises parce que ce sont les grands distributeurs qui s’accaparent ces sommes.

Lionel Levac s’est entretenu avec la Présidente Directrice Générale du CTAQ, Sylvie Cloutier.

– 30 –

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement