Bon départ pour la Politique Bioalimentaire du Québec

Politique Bioalimentaire

Des progrès significatifs ont été réalisés en un an en vue de l’atteinte des 7 cibles établies dans la Politique Bioalimentaire du Québec.

Dans le bilan qu’il dresse de la première année de la Politique Bioalimentaire, le Sous-ministre à l’Agriculture, aux Pêcheries et à l’Alimentation, Marc Dion, fait état de progrès remarquables, par exemple dans l’extension des cultures biologiques ou encore l’investissement général dans le secteur agroalimentaire. Toutefois il note que les revenus agricoles ont fléchi en 2018 de même que les exportations agroalimentaires.

Lionel Levac nous rapporte les propos du Sous-Ministre Marc Dion, à l’occasion de la récente Rencontre annuelle des partenaires de la Politique Bioalimentaire du Québec.

Politique Bioalimentaire

– 30 –

 Agro Québec  agroquebec agriculture 

0 Partages
1 Commentaire
  • André Carrier, agronome
    Publié à 10:22h, 07 juin Répondre

    La réintégration de l’agronome Louis Robert améliorerait encore davantage la situation!

Publier un commentaire