EN AGROALIMENTAIRE TROP DE DONNÉES DORMENT

EN AGROALIMENTAIRE

TROP DE DONNÉES DORMENT

 

Trop souvent l’évaluation des actifs d’une entreprise ne comprend pas la masse de données dont elle dispose. Pour Aisha Issa, Fondatrice de VALHORIZON, cela signifie que ces données dorment purement et simplement et qu’elles ne contribuent pas à la productivité et donc à la rentabilité.

Les entreprises de l’agroalimentaire, de la ferme jusqu’au marché, doivent donc rapidement prendre un vrai virage numérique, tout d’abord en utilisant pleinement les données dont souvent elles disposent déjà.

Lionel Levac s’est entretenu avec Aisha Issa.

– 30 –

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement