LE QUÉBEC AGROALIMENTAIRE 2018 MAIN D’ŒUVRE / GRANDE URGENCE

Daniel Vielfaure, Pierre-Alexandre Blouin, Martine Matteau

Notre industrie agroalimentaire voit sa croissance limitée par le manque de main-d’œuvre. Plusieurs projets dans la transformation alimentaire sont mis de côté parce que les industriels savent qu’ils ne trouveront pas le personnel voulu.

Dans le commerce de l’alimentation, les difficultés de recrutement et de rétention de la main-d’œuvre sont énormes et affectent la qualité des services à la clientèle.

Le problème s’étend à tous les secteurs de l’agroalimentaire et de sa périphérie. Par exemple, dans le secteur ornemental, on estime que près de 8000 postes seront à combler en vue de la prochaine saison.

Lionel Levac a recueilli les témoignages de représentants de l’industrie.

Daniel Vielfaure, Pierre-Alexandre Blouin, Martine Matteau

-30-

 Agro Québec  agroquebec agriculture 

0 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement