AGROALIMENTAIRE / SERVICE ESSENTIEL : ÉVITONS LA RUPTURE

Billet Lionel Levac 

L’AGROALIMENTAIRE EST UN SERVICE ESSENTIEL. Les autorités le confirment maintenant.

Cependant, pour qu’un tel « décret » contribue à assurer le maintien de la chaîne alimentaire, de la ferme à l’épicerie, en passant par l’usine ou l’atelier de préparation, l’implication de tous est nécessaire.

La lutte au virus COVID 19 ne pourra se faire efficacement si la chaîne alimentaire est brisée. Un seul maillon déficient peut tout compromettre, et notre société ne peut se permettre de voir son autonomie alimentaire réduite. Il ne faut pas que notre souveraineté alimentaire soit davantage compromise. Autrement dit, il ne faut pas que la crise actuelle nous rende encore plus dépendants des arrivages de l’étranger.

Dans ce billet que propose Lionel Levac aujourd’hui, il avance qu’il faut bonifier l’effort collectif et assurer impérativement que l’alimentation ne deviendra pas un problème qui viendrait perturber tous les autres efforts de vaincre le COVID-19.

Billet Lionel Levac

En savoir plus sur l’AQIA (Association québécoise pour l’innocuité alimentaire)

– 30 –

0 Partages
Pas de commentaires

Publier un commentaire