ZONAGE AGRICOLE : PLUS FACILE DE DÉZONER AUTOUR DES GRANDES VILLES

Un consensus apparaît clairement dans la société québécoise, on doit continuer de protéger le territoire agricole. Il y a cependant des divergences sur la possibilité et les façons de moduler l’application de la Loi de Protection du territoire et des activités agricoles pour soutenir une diversité d’activités connexes à l’agriculture et permettre la création de plus petites fermes.

L’Institut Jean Garon, à l’occasion de la première « Journée de l’institut », avait réuni des personnalités de différents milieux et tendances pour débattre de l’avenir de cette loi qui a déjà 41 ans.

Lionel Levac a assisté à cette discussion tenue au Musée National des Beaux-Arts de Québec.

-30-

 Agro Québec  agroquebec agriculture 

0 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement