Walmart : un vice-président pour le Québec et l’est du Canada

Banniere_01LR400          Xavier_01_LR400

Walmart : un vice-président pour le Québec et l’est du Canada

À partir de Montréal, Xavier Piesvaux va accélérer la cadence dans l’alimentation

Exclusif

Par Lionel Levac

¨ Walmart est un joueur majeur dans l’alimentation au Québec et on devra le considérer comme tel! En 2016, nous complèterons notre réseau de Supercentres, à travers le Québec, et l’offre alimentaire de l’entreprise, bien adaptée au contexte québécois, sera présente sur tout le territoire. D’ores et déjà 37 Supercentres ont une offre alimentaire complète ce qui permet à Walmart d’affirmer que les autres entreprises du secteur, les organisations d’affaires et les autorités doivent déjà nous considérer comme un joueur d’envergure. L’image que nous n’avons pas aujourd`hui va s’imposer rapidement dans l’esprit du public et très certainement des autorités.¨

Xavier Piesvaux, Vice-président principal pour le Québec et l’est du Canada, vient de s’installer à Montréal et annoncera sous peu l’entrée en scène d’une équipe logistique dont le mandat sera d’intensifier le recrutement de producteurs et de produits du Québec et ainsi d’accroître dans les Supercentres l’offre de produits alimentaires locaux.

¨Walmart a procédé par phases. Dans un premier temps l’épicerie complète a été offerte dans nos magasins ailleurs au Canada. Maintenant nous développons les Supercentres ici et on peut dire que le Québec bénéficie de l’expertise que nous avons pu développer ailleurs au pays. Mais n’oubliez pas que nous abordons le Québec en pleine connaissance des attentes et des exigences de ses consommateurs. Le Québec est un territoire où la culture alimentaire est très développée.¨

DÉCISION STRATÉGIQUE

Xavier Piesvaux, français, compte quelques décennies d’expérience dans le commerce alimentaire, en Europe, en Asie et en Amérique du Sud. Il se retrouve au Canada et au Québec, dans un marché où la croissance est plus lente.   ¨C’est une belle opportunité pour Walmart de développer son secteur alimentaire ici. Le marché est mature, le commerce alimentaire est bien établi, comparativement aux pays émergents où on doit donner accès à une gamme d’aliments qui n’étaient jusque-là pas disponible. Au Canada et au Québec particulièrement, Walmart apporte premièrement un niveau de prix meilleur que ce qu’offre le marché actuellement. En fait nous apportons aux consommateurs un plus grand pouvoir d’achat. Aussi, notre politique de prix concurrentiels, qui nous permet d’aligner nos prix sur une promotion chez nos concurrents, s’applique également au secteur alimentaire. Deuxièmement nous garantissons de hauts standards de qualité, de salubrité et nous investissons beaucoup dans ces domaines, entre autres pour des équipements de pointe. En troisième lieu, nous le faisons déjà, mais nous intensifions l’opération synergie avec des fournisseurs locaux. Et, quatrièmes éléments, nous rehaussons encore notre niveau de service, par de la formation et le développement de véritables compétences sur la partie alimentaire de nos activités. À propos des fournisseurs locaux, nous cherchons à les aider à bâtir leur succès avec nous. Nous ne faisons pas de petits accommodements pour le Québec. C’est une véritable décision stratégique que d’adapter notre offre ici en fonction des particularités du milieu et de la qualité et de l’étendue des productions locales. D’ailleurs, le Québec est un territoire particulièrement riche et il ne fait aucun doute que nous allons rapidement élargir notre offre locale en accélérant le recrutement de fournisseurs, même de très petite taille, dans les secteurs fromagers et des fruits et légumes par exemple.¨

INVESTISSEMENTS

Au cours des prochaines semaines et au premier semestre de 2016, des travaux vont commencer dans plusieurs magasins Walmart pour les transformer en Supercentres avec l’offre alimentaire complète.

¨Nous voulons que l’ensemble des Québécois ait accès à notre offre alimentaire. De nos 68 magasins au Québec, 37 sont déjà Supercentres. Peut-être tout au plus quelques-uns ne pourront offrir l’épicerie complète, mais ce serait strictement pour des contraintes légales ou contractuelles, mais on peut toujours négocier. Tous nos investissements visent à nous placer à un niveau concurrentiel élevé. Nous voulons être très compétitifs sur tous les produits comparables dans le marché, développer davantage nos propres marques, faire économiser de l’argent à nos clients, avoir une politique promotionnelle très active, très agressive, tout cela sans concessions sur la qualité et en ajoutant à notre offre une variété de produits plus spécialisés et de gamme à prix abordables. Et dans ce contexte nous accélérons actuellement le développement de relations avec des producteurs locaux, en même temps que nous réorganisons toute la logistique d’approvisionnement de nos magasins.¨

Xavier_02_LR400

-30-

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement