VIANDES ROUGES

 

VIANDES ROUGES

Il n’y a pas de révélation dans ce qu’a publié il y a quelques jours l’Organisation Mondiale de la Santé, à propos des viandes rouges. Il y a tout au plus confirmation de ce que l’on savait déjà et de ce qui se disait depuis des années : il faut consommer avec modération les viandes rouges et les charcuteries qui créent dans l’organisme humain des conditions pouvant être favorables au développement du cancer.

Alors, on en mange moins et on en mange des meilleures…. des meilleures viandes, produites sans hormones, sans antibiotiques comme facteurs de croissances ou à titre préventif…. Et on mange de la viande issue d’élevages où les animaux ont été bien traités.

Pour ce qui est des charcuteries… l’OMS et bien des spécialistes tiennent des propos plus inquiétants. Certains disent qu’il faudrait quasiment les bannir. En tout cas… on en mange moins mais là aussi on en mange des meilleures. Il y a ici et là sur le marché des charcuteries, particulièrement des saucissons secs, produit à petits volumes, de façon artisanale souvent, dans lesquels on n’a incorporé que des substances naturelles. On y retrouve donc moins et parfois beaucoup moins de nitrite… substance incriminée provoquant diverses réactions chimiques dont les résultats sont néfastes pour notre organisme. Donc, on cherche de bonnes charcuteries… que l’on paiera parfois plus cher … mais qui seront meilleures pour nous.

La résurgence de cette question des viandes rouges devrait aussi être un incitatif à accélérer la production de viandes dans de meilleurs conditions…. pour les animaux, pour la viande et pour nous.

 

-30-

 

 

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement