UNION PAYSANNE : LES STRUCTURES ET LES POLITIQUES FAVORISENT LES PESTICIDES

Union Paysanne

Les programmes de soutien à la production, les politiques agricoles, le monopole syndical et l’organisation des marchés maintiennent la pression en faveur de l’utilisation de pesticides.

Voilà ce qu’estime l’Union Paysanne, qui croit que seule une refonte générale de l’approche québécoise de l’agriculture pourra mener à une agriculture moins dépendante des engrais et pesticides de synthèse.

Lionel Levac revient sur le mémoire que présentait récemment l’Union Paysanne à la Commission Parlementaire sur les pesticides.

Union Paysanne

-30-

 Agro Québec  agroquebec agriculture 

0 Partages
1 Commentaire
  • Geneviève Longère
    Publié à 09:30h, 24 octobre

    Slow Food Lanaudière appuie une refonte du système agricole québécois particulièrement au niveau des quotas qui freinent la production à petite échelle (quota de 99 poules par producteur par exemple)