DÉBUT DES RÉCOLTES HUMEUR VARIABLE CHEZ LES MARAÎCHERS

 

 

 

 

DÉBUT DES RÉCOLTES

HUMEUR VARIABLE CHEZ LES MARAÎCHERS

Les récoltes s’amorcent sur les fermes maraîchères et l’humeur des producteurs n’est pas au beau fixe. On peut même dire que l’humeur est très variable d’une entreprise à une autre.

Lionel Levac a discuté de la situation avec deux producteurs; Guy Pouliot, de la FERME ONÉSIME POULIOT de St-Jean de l’Île d’Orléans qui n’a pas de problèmes à court terme pour la récolte des fraises, mais anticipe des difficultés à compter de juillet

Pour Pascal Lecault de VÉGIBEC, à Oka, même si la coupe des laitues commence avec suffisamment de travailleurs pour le moment, les coûts d’exploitations élevés, la lourdeur des programmes gouvernementaux et des prix de début de saison très décevants, le met littéralement en colère.

– 30 –

1 Commentaire
  • LOUMOUAMOU BERTHE
    Publié à 05:35h, 06 juin

    B0NJOUR

    J’ADRESSE MES SINCÈRES FÉLICITATIONS AUX MARAÎCHERS QUI NE CESSE DE MÉNAGER AUCUN EFFORT POUR SOUTENIR LE DROIT A DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE POUR LES HUMAINS BRAVO DE LA RÉCOLTE.