L’UPA veut une réforme de la fiscalité foncière des agriculteurs

 

ross_01

L’Union des producteurs agricoles estime que la fiscalité foncière du monde agricole doit faire l’objet d’une réforme en profondeur. Les représentants de l’UPA disent constater que malgré des budgets augmentés d’année en année pour le remboursement des taxes municipales et malgré les modifications récentes au programme, les agriculteurs doivent eux-mêmes acquitter des factures de plus en plus élevées auprès de leur municipalité.

Lionel Levac s’est entretenu avec Charles-Félix Ross, Directeur général et économiste en chef à l’Union des producteurs agricoles. Monsieur Ross répliquait ainsi aux propos du ministre Pierre Paradis, diffusés sur le blogue. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation soulignait alors que malgré la période de compressions budgétaires au Gouvernement, le programme de remboursement des taxes foncières avait connu des hausses importantes.

ross_01

-30-

0 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement