LES FROMAGERS QUÉBÉCOIS À LA FOIS OPTIMISTES ET INQUIETS

Fromages_Mount_01

Lionel Levac poursuit sur la thématique des fromages et du marché québécois. Après nous avoir démontré que les importateurs sont impatients d’augmenter leurs volumes d’achat en Europe, il donne cette fois la parole à un n représentant des producteurs de lait, à des distributeurs de produits locaux et régionaux, mais également à une fromagerie exportatrice d’ici, puisqu’il y en a, et sans oublier un affineur distributeur.

Optimisme et inquiétude se croisent dans les propos de ces gens. L’affineur souhaite par exemple importer et faire évoluer dans ses salles de nouvelles gammes de fromages. Le fromager qui exporte veut lui aussi de nouveaux marchés. Pendant de temps, chez les producteurs laitiers et les distributeurs de produits québécois, artisanaux pour l’essentiel, on essaie de garder le moral en souhaitant que les consommateurs aillent davantage découvrir et adopter les fromages d’ici.

 

-30-

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement