Le ministre Pierre Paradis fait beaucoup de place aux groupes dissidents de l’UPA!

Foto_Blog_01

Assemblée des Céréaliers du Québec et du Conseil des Entrepreneurs Agricoles.

Les Céréaliers du Québec, organisation regroupant quelques centaines de producteurs mécontents de la Fédération des Grandes Cultures et de la Confédération de l’UPA, tenait il y a quelques jours son assemblée générale.

Le Président des Céréaliers, Louis Joyal y avait invité des représentants de l’Association des Jardiniers Maraîchers du Québec, de l’Association des producteurs de Gazon du Québec, des Érablières Transformateurs du Québec et de l’Association de défense des producteurs de bovins du Québec, tous des groupes souhaitant la fin du monopole syndical de l’UPA et regroupé sous le chapeau du Conseil des Entrepreneurs Agricoles, le CEA.

Le Ministre Paradis s’est montré très ouvert à la revendication principale de ces diverses organisations, soit la fin du monopole syndical de l’UPA. Il y est même allé de certains conseils aux organisations dans la poursuite de leur objectif.

De longs échanges ont eu cours entre le Ministre et des participants.

Lionel Levac qui a assisté aux discussions a d’ailleurs préparé un montage des extraits les plus significatifs.

 

Et la période de questions s’est poursuivie, Pierre Paradis étant interpelé aussi bien comme Ministre que comme avocat.

 

-30-

Foto_Blog_03

 

0 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement