LE GRAND MARCHÉ : LE CHAÎNON MANQUANT DE QUÉBEC

Le Grand Marché de Québec

L’aménagement du futur Grand Marché de Québec va bon train sur l’emplacement d’Expo-Cité.

Les travaux sont majeurs et même si l’aspect général de l’ancien Pavillon du Commerce sera conservé, on est à lui donner une touche moderne et des accès à faire rêver bien des gestionnaires de marchés publics.

L’emplacement est beau, vaste et accueillant et la proximité de la grande Place Jean Béliveau ainsi que du Centre Vidéotron font déjà du Grand Marché un pôle d’attraction au cœur de la ville. Nulle part ailleurs, dans Québec, retrouve-t-on autant d’atouts permettant de créer un pôle de vie.

Il reste à peine six mois avant l’ouverture du Grand Marché de Québec. Les prochains mois vont permettre l’aménagement intérieur, selon le souhait de chaque producteur ou boutiquier. Il ne reste que quelques espaces à louer.   De l’extérieur, le Pavillon du Commerce, bâti en 1923, s’est métamorphosé. On le reconnaît toujours, bien sûr, mais il a rajeuni. De nouvelles ouvertures, très vitrées ont été pratiquées. De nouvelles portes d’accès pour les clients et la marchandise sont apparues.

Centre Vidéotron

À chaque événement que présente le Centre Vidéotron, les visiteurs voient évoluer le chantier et peuvent même imaginer le jeu des structures, à l’intérieur, où seront installés les étals des producteurs et artisans et les boutiques spécialisées. Tous des commerces de l’agroalimentaire.

Encore ces derniers jours, on a creusé pour compléter les infrastructures. Du béton a aussi été coulé. On a réussi à fermer l’édifice pour l’hiver. On est à l’abri … Mais les travaux sont intenses.

Du côté Nord-Ouest, qui donne à l’entrée Est du Centre Vidéotron, on a pu voir l’ampleur des travaux qui étaient nécessaires avant que l’hiver s’installe vraiment.

Du côté Est, où se trouve le stationnement des clients du Grand Marché, on a reconfiguré les accès, autant pour les véhicules que pour les piétons. Une allée, large, mène directement du cœur de Limoilou au Grand Marché.

Du côté Ouest, sur la Place Jean Béliveau, se trouve l’œuvre LA RENCONTRE des artistes Cooke et Sasseville, montrant deux cerfs de Virginie tenant en équilibre sur les pattes l’un de l’autre, comme si celui du haut voyait son reflet dans la glace. Les cerfs sont les occupants permanents de la Place qui, déjà, devient lieu de rencontre et de festivités pour moult occasions.

Du portail de l’entrée Est du Centre Vidéotron, le Grand Marché montre son côté classique, sobre. Une fois tous les travaux complétés, on constatera sa grande vitalité et l’effervescence autour de son offre agroalimentaire.

Dès lors, la Place Jean Béliveau jouera pleinement son rôle, parallèle, complémentaire mais essentiel. La vie y sera plus soutenue.  Il n’y a pas à Québec, de place aussi belle, aussi vaste, aussi ouverte et facile d’accès.

On a pris soin, en bordure du Boulevard Hamel, de conserver les quelques dizaines d’arbres matures, magnifiques, qui se rattachent à la forêt urbaine de Limoilou et offre un peu d’ombre et de fraîcheur à celles et ceux qui voudront en profiter.

Des hauteurs du Centre Vidéotron on voit bien Le Grand Marché et sa position stratégique.

27 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement