FROMAGES EUROPÉENS! Les importateurs sont impatients

Fromages_02

Des fabricants européens de fromages et des importateurs espèrent l’entrée en vigueur le plus rapidement possible de l’Accord de Libre Échange entre le Canada et l’Union Européenne.

Malgré le référendum anglais en faveur du retrait du Royaume Uni de l’Union Européenne, tout indique que l’accord sera entériné à la fois par la Commission Européenne et les autres pays membres. Le processus pourrait prendre encore quelques années, mais la Commission Européenne pourrait décréter qu’une part importante de l’entente entre en vigueur à titre provisoire. Cela signifierait qu’au plan commercial, la plupart des tarifs disparaîtraient et que les nouveaux volumes de produits prévus pourraient être transigés. Les 17,700 tonnes supplémentaires de fromages européens pourraient donc entrer au Canada.

Rien n’indique par ailleurs que ce volume serait réduit du fait du retrait de la Grande Bretagne.

Du côté Canadien, il semble que la ratification ne pose pas de problème.

Lionel Levac fait le point dans ce dossier.

-30-

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement