FRAISES ET FRAMBOISES : COÛTS DE MAIN D’ŒUVRE = CONCURRENCE IMPOSSIBLE

Fraises et framboises 

Les coûts de la main d’œuvre placent nombre de producteurs de fraises et framboises du Québec en situation fragile.

À défaut d’une compensation quelconque de Québec, des producteurs ne seront plus en mesure de faire face à la concurrence de plus en plus vive des fruits importés.

Saisi du dossier, le Ministre Agriculture, Pêcheries et Alimentation, André Lamontagne n’a pour l’instant pas de solution à proposer.

Le Ministre québécois indique par ailleurs poursuivre des discussions avec Ottawa quant à la possibilité que la province gère elle-même la venue de travailleurs étrangers, temporaires ou même permanents.

Lionel Levac s’est rendu à l’Assemblée annuelle de l’Association des Producteurs de Fraises et Framboises du Québec, à Victoriaville.


Dans ce reportage, vous entendrez:

Fraises et framboises

Producteurs

Le Ministre André Lamontagne à l’écoute des producteurs de fraises et framboises lors de leur Assemblée annuelle

– 30 –

 

 Agro Québec  agroquebec agriculture 

0 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement