ÉRABLE ET BUDGET

Le budget québécois pourrait apporter de bonnes nouvelles pour le monde agricole. On s’attend à ce qu’un programme de soutien à l’investissement soit annoncé, ce qui permettrait à nombre d’entreprises, en particulier dans le secteur porcin, de rénover ou remplacer des bâtiments et équipements aujourd’hui dans un état lamentable.

Certaines informations veulent par ailleurs que Québec puisse aider spécifiquement le secteur fromager, à titre de compensations pour l’arrivée prochaine de volumes supplémentaires de fromages européens. L’aide viserait à pallier l’absence d’annonce à ce sujet dans le récent budget fédéral.

Dans un autre ordre d’idées, le Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Laurent Lessard n’entend pas rouvrir la Loi sur la mise en marché collective. Tout au plus, croit-il possible des assouplissements mineurs à la règlementation par exemple dans le secteur acéricole.

Le Ministre Lessard était interrogé  sur les suites qu’il entend donner  au rapport Gagné, commandé par son prédécesseur Pierre Paradis, et qui évoque la possibilité que des producteurs ne transigent plus avec la Fédération des acériculteurs pour la mise en marché de leur sirop.

Lionel Levac fait le point.

 

-30-

0 Partages
1 Commentaire
  • Marc Chénier
    Publié à 11:13h, 28 mars

    Et l’empreinte carbone , particules fines et hyperfines de l’érable québécois dans le contexte de la capacité de support de l’écosystème québécois?