Élections québécoises 2018 : La Coalition Avenir Québec et l’agroalimentaire

Sylvie D'Amours, CAQ

La Coalition Avenir Québec, si elle prend le pouvoir le premier octobre, ira de l’avant avec la Politique Bioalimentaire déposée à l’Assemblée Nationale le printemps dernier. La porte-parole caquiste en matière d’agroalimentaire, la députée Sylvie D’Amours, affirme qu’en tout respect pour le milieu d’où est issue cette Politique, les mesures qu’elle prévoit doivent être enclenchées.

La CAQ, selon Sylvie D’Amours, n’utilisera pas un document du Gouvernement libéral, mais bien celui du monde agroalimentaire québécois.

Lionel Levac s’est entretenu avec la députée D’Amours, dans le dernier des reportages-entrevues avec un représentant de chacun des 4 principaux partis dans la présente campagne électorale.

 

Sylvie D'Amours, CAQ

-30-

 

 

Les enjeux agroalimentaires

Dans le cadre de la présente campagne électorale, Lionel Levac a présenté tout au long de la semaine une série de 4 reportages-entrevues portant sur les enjeux agroalimentaires du Québec. Lionel a rencontré un représentant pour chacun des 4 principaux partis et le fruit de ces rencontres a été mis en ligne à raison d’un par jour.


 Agro Québec  agroquebec agriculture 

0 Partages
Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement