“FROMAGE FERMIER” Désaccord chez les artisans québécois.

¨FROMAGE FERMIER¨ Désaccord chez les artisans québécois. .   

Les artisans fromagers québécois disent toujours souhaitez la reconnaissance officielle du terme valorisant “FROMAGE FERMIER”.  Leur association a elle-même soumis au Conseil des Appellations Réservées et des Termes Valorisants, un cahier de charges qui a servi de base à la consultation menée ces dernières semaines. Dès le départ, l’un des éléments du cahier de charges ne faisait pourtant pas l’unanimité chez les fromagers.

On y dit que seuls les fromagers produisant et traitant moins d’un million de litres de lait auraient droit d’utiliser le “terme valorisant” FROMAGE FERMIER”.

Lionel Levac  a recueilli les points de vue de plusieurs fromagers mais nous rappelle d’abord ce qu’est un fromage fermier.

          

Les fromageries Médard et La Station sont deux exemples d’entreprise qui pourraient dépasser bientôt le million de litres de lait de la ferme, transformé sur place.  Auraient-elle encore la possibilité de qualifier leurs fromages de « fermiers¨.

 

¨FROMAGE FERMIER¨ Désaccord chez les artisans québécois.

-30-

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement