« Politique bioalimentaire : urgence d’un cadre juridique harmonisé» Geneviève Parent

Geneviève Parent, Professeur à la Faculté de Droit de l'Université Laval et Titulaire de la Chaire de recherche sur la diversitéet la sécurité alimentaire

Le Québec devrait se doter rapidement d’une véritable politique agroalimentaire, idéalement sur la base d’un système alimentaire territorialisé, voir à ce que les responsabilités en santé et en environnement soient prises en compte et s’assurer que le cadre juridique soit lui aussi harmonisé.

C’est ce qui ressort d’une entrevue accordée à Lionel Levac, par Geneviève Parent, Professeur de droit et Titulaire de la Chaire de recherche sur la diversité et la sécurité alimentaire, à l’Université Laval.

Madame Parent venait alors de prendre la parole au Colloque International sur la Sécurité alimentaire et la nutrition à l’heure des changements climatiques, tenu à Québec à l’initiative du Gouvernement du Québec et en collaboration avec la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation.

Si la sécurité alimentaire est pour beaucoup une question de production, elle est aussi une question de lois et de droit.

¨Politique bioalimentaire : urgence d’un cadre juridique harmonisé¨ Geneviève Parent

 

Geneviève Parent, Professeur à la Faculté de Droit de l'Université Laval et Titulaire de la Chaire de recherche sur la diversitéet la sécurité alimentaire

 

-30-

                  Agro Québec  agroquebec agriculture 

Pas de commentaires

Publié un commentaire