Le pouvoir des consommateurs, on a encore rien vu!

Sommet preparatoire alimentation Claude Lafleur Agro quebec

« Le consommateur sera au centre de la future Politique Bioalimentaire du Québec. » Alors qu’il était Ministre, Pierre Paradis avait lancé les consultations avec cette affirmation. Son successeur, Laurent Lessard, Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec le réaffirme aujourd’hui.

Et il semble que ce soit la considération prioritaire incontournable dans la préparation de la future Politique Bioalimentaire du Québec.

L’agroéconomiste Claude Lafleur, invité d’honneur de la troisième rencontre préparatoire au Sommet sur l’Alimentation, estime d’ailleurs que le pouvoir des consommateurs que certains trouvent déjà énorme va encore croître, tout particulièrement avec l’usage constant et intensif des réseaux sociaux et autres outils qu’offre le WEB.

Lionel Levac, dans le deuxième reportage sur les propos de Claude Lafleur, nous présente cette fois, sa perspective à propos des marchés et des rôles joués par les différents partenaires, dont les consommateurs.

 

Sommet preparatoire alimentation Claude Lafleur Agro quebec

Photo: Claude Lafleur, agroéconomiste et gestionnaire d’entreprises

-30-

1Commentaire
  • Charles-Eugène Bergeron
    Publié à 17:47h, 04 juillet Répondre

    Il existe une demande sociale pour la rémunération des familles agricoles pour les multiplies services écologiques qu’ils rendent à la société. Au delà de la production et l’approvisionnement en denrées, les familles agricoles doivent être connus et reconnus par les gouvernements et les marchés pour le carbone séquestré dans les sols qui contribution au renversement du réchauffement climatique.

Publié un commentaire