Communiqué de presse

Pour diffusion immédiate

.

Qualité nutritive des aliments transformés

Le gouvernement du Québec investit 750 000 dollars dans l’initiative Amélioration alimentaire Québec

 

QUÉBEC, le 13 mai 2021 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, sont heureux d’annoncer l’octroi, par le gouvernement du Québec, d’une aide financière de 750 000 dollars sur trois ans à l’initiative Amélioration alimentaire Québec, sous la responsabilité du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). Cet investissement témoigne de la volonté du gouvernement d’améliorer la qualité nutritive des aliments transformés offerts aux consommateurs en priorisant la saine alimentation.

 

Amélioration alimentaire Québec prend la forme d’un service d’accompagnement inédit pour les entreprises de transformation alimentaire qui aspirent à développer des aliments de bonne qualité nutritive et à améliorer la valeur nutritive des aliments existants. Ce nouveau conseil de direction du CTAQ s’est donné pour mission de guider et de soutenir les entreprises de transformation alimentaire québécoises pour que leurs produits contribuent, de façon concrète, à l’amélioration globale de la qualité nutritionnelle de l’offre alimentaire d’ici. Plus qu’un consultant, Amélioration alimentaire Québec agira comme un accompagnateur qui viendra guider et sécuriser, en amont de la démarche, les actions potentielles des entreprises pour améliorer la valeur nutritive de leurs produits.

 

Citations

« Les objectifs gouvernementaux en matière d’amélioration de la qualité nutritive des aliments transformés doivent s’appuyer sur des gestes structurants et solides pour atteindre leurs cibles. Je salue donc l’initiative Amélioration alimentaire Québec qui va permettre d’évaluer les possibilités d’amélioration de la qualité nutritive des aliments transformés et de proposer des solutions novatrices pour diminuer le sodium, le sucre et le gras saturé tout en assurant le suivi et la réussite des projets des entreprises. Cette valeur ajoutée profitera aussi à la relance économique du Québec, qui demeure un enjeu déterminant en cette période de pandémie. Le succès de cette relance dépendra notamment de la capacité des entrepreneurs à relever les défis considérables que leur réserve cette nouvelle réalité en plus de répondre aux besoins des consommateurs québécois. L’obtention d’aliments de bonne valeur nutritive en est un. »

M. André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

 

« La qualité nutritive des aliments consommés au quotidien est un facteur crucial de la santé d’une personne. En contribuant ainsi à mieux soutenir les efforts des entreprises d’ici pour améliorer l’offre alimentaire du Québec, notre gouvernement vise à favoriser la santé des citoyens, de même que leur qualité de vie, ce qui aura un effet positif notable et durable sur la capacité à venir du réseau de la santé et des services sociaux de répondre aux besoins de la population. »

M. Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

 

« L’offre de produits avec une très bonne valeur nutritive est une préoccupation constante de l’industrie de la transformation alimentaire au Québec. Et les résultats des améliorations se font sentir année après année. Le CTAQ encourage ses membres par l’intermédiaire de développement de projets pour soutenir la recherche et le développement ainsi que tout ce qui pourra favoriser la mise en marché de produits transformés à hautes valeurs nutritionnelles. »

Mme Sylvie Cloutier, présidente-directrice générale du CTAQ

 

Faits saillants

  • La pandémie de COVID-19 a fait ressortir les conséquences négatives des maladies chroniques sur la santé globale des Québécois et leur vulnérabilité. Les maladies chroniques comprennent notamment les maladies cardiovasculaires, le diabète de type II, l’hypertension artérielle et certains cancers. Le vieillissement de la population et les habitudes de vie sont en partie responsables de ces maladies. Plusieurs d’entre elles pourraient être grandement diminuées par de meilleures habitudes de vie, dont la saine alimentation. L’amélioration de la santé des citoyens permettrait de combattre de façon plus efficace des pandémies comme celle que nous traversons.

  • La pandémie de COVID-19 a également provoqué une véritable prise de conscience collective en faveur d’une plus grande autonomie alimentaire et de l’achat local. D’ailleurs, le gouvernement a mis en place la plateforme numérique Le Panier Bleu et encourage les consommateurs à choisir les aliments de bonne qualité nutritive du Québec. De même, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) accompagne l’organisme Aliments du Québec dans son rôle d’identification et de promotion des produits d’ici auprès des consommateurs et dans les différents réseaux de distribution.

  • En lien avec la Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois, le MAPAQ a lancé le Répertoire des aliments québécois, qui vise à faciliter l’identification de ce qui est produit et transformé au Québec. Ce répertoire, accessible à tous, présente non seulement les données sur les produits et l’entreprise qui les fabrique, mais aussi leurs valeurs nutritives.

  • Rappelons, par ailleurs, que le programme Alimentation santé a été reconduit dans son intégralité et qu’il est accessible aux entreprises pour l’obtention d’une aide financière globale pouvant atteindre 250 000 dollars dans le but d’améliorer la qualité nutritive des aliments transformés au Québec.

 

Liens connexes

Programme Alimentation santé : 
https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Transformation/md/programmesliste/RDinnovation/Pages/Programme-Alimentation-sante.aspx

CTAQ : www.conseiltaq.com

 

– 30 –

 

Source:

Cabinet du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Laurence Voyzelle, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Tél. : 418 380-2525; Marjaurie Côté-Boileau, Attachée de presse, Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, Tél. : 418 456-2756