Disparition de la gestion de l’offre « Une véritable apocalypse »

Price water house Agro Quebec

Le monde agricole québécois affirme depuis quelques décennies maintenant que la disparition de la Gestion de l’Offre dans les secteurs du lait, des œufs et de la volaille aurait de lourdes conséquences pour des milliers de producteurs et pour l’économie dans son ensemble.

Les études, dont celle du Boston Consulting Group, portaient spécifiquement sur le secteur laitier.

Une nouvelle étude menée cette fois par la maison, Price Waterhouse Coopers, et commandée par la Coop Fédérée, traitant spécifiquement des secteurs de la volaille et des œufs, indique que les productions canadiennes dans ces secteurs pourraient presque disparaître du paysage agricole et rural canadien, advenant l’abolition du système de Gestion de l’Offre.

Les détails avec Lionel Levac.

 

Price water house Agro Quebec

Photo: René Moreau, Président d’Agropur, René Proulx, PDG Exceldo, Ghislain Gervais,  Président Coop Fédérée, Marcel Groleau Président UPA et Laurent Lessard, Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec

-30-

                  Agro Québec  agroquebec agriculture 

Pas de commentaires

Publié un commentaire