Environnement: il faut plus!

Alain Branchaud SNAP Québec

En matière d’environnement et de protection des écosystèmes, le monde agricole québécois a fait indéniablement des progrès majeurs ces dernières années. Les agriculteurs sont de nouveau sollicités, par exemple, pour mieux contrôler les pesticides.

Les milieux urbains et industriels qui sont eux aussi contributeurs à la pollution, à la détérioration des plans d’eau et à la perte d’habitats naturels, doivent encore, à bien des égards, démontrer une volonté réelle de protéger les ressources et les écosystèmes. L’étalement urbain doit ralentir et les secteurs de développement doivent être des zones moins propices aux cultures ne mettant pas en péril diverses espèces.

Pour alimenter la réflexion sur la nécessaire protection de l’environnement, Lionel Levac s’est entretenu avec le biologiste Alain Branchaud, Directeur général de SNAP Québec, entre autres spécialiste du chevalier cuivré, un poisson extrêmement rare, exclusif à quelques plans d’eau du Québec et que l’expansion du Port de Montréal à Contrecoeur menace.

 

Alain Branchaud Directeur général SNAP Québec

-30-

 Agro Québec  agroquebec agriculture 

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés actuellement