AGROPUR : ALÉNA et Gestion de l’Offre, pas de plan B mais prête à tout

Agropur AGA 2018

En excellente santé financière, AGROPUR est en position de continuer à faire des acquisitions et de l’expansion de marchés ici et à l’étranger, de poursuivre le développement de nouveaux produits et aussi de faire face à toute éventualité advenant l’échec de la renégociation de l’ALÉNA, ou encore un nouvel affaiblissement de la Gestion de l’Offre.

Le dernier exercice d’AGROPUR établit de nouveaux records avec un chiffre d’affaires de 6 milliards 400 millions et un excédent d’exploitation de 441 millions de dollars.

Tout en poursuivant son expansion, AGROPUR a continué à compresser ses dépenses, mousser davantage ses marques fortes et investir en innovation. D’ailleurs, la plus importante coopérative laitière au Canada a mis sur pied une plateforme de co-investissement destinée à l’innovation dans le secteur laitier. Son partenaire est la Caisse de Dépôt et Placement du Québec. Chacune consent 20 millions au fonds d’investissement.

Lionel Levac brosse un tableau de la situation chez AGROPUR et ce qui en est de cette plateforme vouée à l’investissement en innovation.

 

Agropur AGA 2018

-30-

                  Agro Québec  agroquebec agriculture 

Pas de commentaires

Publié un commentaire